Chrononho-
tonthologos*

une journée
de l’exposition à l’édition


Doc!
samedi 29 juin 2019
de 10h à 17h30 

26, rue du docteur Potain
75019 Paris

programme


Cette journée d’étude vise à interroger les temps et les pratiques de collaboration entre les différent.e.s acteurs.trices dans le champ de l’art contemporain. Les commissaires, les artistes, et les designers graphiques travaillent ensemble à la réalisation et à la diffusion de l’art contemporain sous toutes ses formes. Les pratiques s’entrecroisent et génèrent des figures aux multiples casquettes : commissaire-éditeur/éditrice, artiste-designer, designer-performeur/performeuse, etc. Les formats se mélangent également et laissent place à de nouvelles pratiques de l’exposition et de l’édition. Durant cette journée d’étude, nous souhaitons aborder ces deux formes de diffusion de l’art sous trois nouveaux prismes : “Ex situ” : les alternatives aux lieux d’exposition ; l’oralité re-transcrite, performances et objets imprimés ; et pratiques engagées dans l’édition.

en direct sur
www.duuuradio.fr

sur place :
ventes de livres, revues, publications, et autres ephemeras







Les intervenants

Bibliomania
Thierry Chancogne
Jérôme Dupeyrat
*Radio DUUU 

Claire Le Restif
Sophie T. Lvoff
Roxanne Maillet




“Ex situ” : les alternatives aux lieux d’exposition






L’oralité re-transcrite, performances et objets imprimés








Pratiques engagées dans l’édition






MICHAEL : De quoi parlez-vous donc ?
OLIVE : De Chrononhotonthologos.
MICHAEL : Cela sonne très moderne. Qu’est-ce que c’est ?
OLIVE : Une pièce.
MICHAEL : Une nouvelle pièce ?
MARY : Pas du tout. Regarde. Chrononhotonthologos a été écrit en 1734 par Henry Carey. C’est une pièce anglaise. Une tragédie. Le titre complet est : The tragedy of Chrononhotonthologos, the most tragedical tragedy, that ever was tragedized by any company of tragedian. Une pièce merveilleuse. Intense, et sexuelle.
OLVIE : Très émouvante, en plus.
MICHAEL : J’aimerais la lire.
MARY : Je t’en prie… Je vais la lire avec toi. J’ai hâte de connaître la fin.
MICHAEL : Viens avec moi. Installons-nous sur la terrasse. Nous serons plus à l’aise. Ce soir
c’est la pleine lune. Le ciel est si clair que nous n’aurons même pas besoin d’allumer la lampe.

*Tell me, Guy de Cointet
Extrait du livre Guy de Cointet, Théâtre complet, édité par Paraguay Press, 2017





Une journée d’étude en partenariat avec :